Mesh time !

live_mesh_silverlight

Microsoft vient enfin d’ouvrir au public la version béta de son service Live Mesh. Jusqu’à présent, elle n’était disponible que pour les utilisateurs américains et anglais.

De quoi s’agit-il exactement ? Eh bien, le principe est relativement simple : Live Mesh vous permet de créer une sorte de réseau entre vos différents terminaux, pour peu qu’ils aient un moyen d’accès à Internet. Sauf qu’ils n’ont pas besoin d’être connectés en permanence puisque vous disposez d’un espace de stockage en ligne (de 5 Go pour le moment).

En effet, le produit s’inscrit dans la philosophie « Software + Services » de Microsoft et s’appuie donc sur les Data Centers du géant de Redmond pour héberger vos données. Et lorsque vous souscrivez au service (à l’aide d’un compte Windows Live ID), vous disposez d’un premier « terminal » qui n’est autre que le « live desktop » ou bureau en ligne :

image

Puis vous pouvez ensuite connecter à votre mesh vos terminaux physiques. Pour cela, il vous suffit d’installer le client fourni par Microsoft qui permet de synchroniser les dossiers et fichiers que vous aurez sélectionnés :

image

Et c’est là que ça devient intéressant car, outre le support de Windows XP et Vista, on trouve d’ores et déjà un client Mac OS X ! Et Microsoft n’oublie pas les mobiles car un client Windows Mobile 6 est actuellement en test. Parions qu’une application iPhone verra également le jour (la première application Microsoft sur l’App Store ?). En attendant, une version mobile du « live desktop » est accessible à l’adresse https://m.mesh.com.

Pour chacun des dossiers que vous créez sur le mesh, vous avez tout loisir de choisir lesquels de vos terminaux recevront les mises à jour.

Cerise sur le gâteau, Live Mesh propose 2 autres fonctionnalités qui en font un véritable outil collaboratif :

  • dans le cas où 2 PC se trouvent en ligne sur le mesh, vous pouvez activer un partage d’affichage (remote desktop) entre eux.
  • tout dossier de votre mesh peut être partagé avec un collègue (dont vous connaissez l’identifiant Windows Live ID) avec différents niveaux de permissions. Les dossiers partagés apparaissent directement sur le mesh  du collègue.

Bref, je ne peux que vous encourager à tester ce produit qui semble être la première brique d’infrastructure de Windows Azure !

(petite précision : j’ai fait tous mes tests avec Google Chrome et le « live desktop » marche très bien. Seul le partage d’affichage nécessite Internet Explorer car il utilise un contrôle ActiveX).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s