Un switcher, moi ? Non, un slider plutôt !


Ceux qui suivent mon actualité sur Twitter le savent déjà : j’ai fait très récemment l’acquisition d’un MacBook Pro 15 ». Eh oui, après presque 20 ans d’utilisation de PC pour mon usage personnel, j’ai décidé de passer du côté obscur de la force 😉
Pourquoi ? Simplement pour découvrir autre chose …
Assez de devoir attendre 30 minutes après l’allumage d’un PC pour pouvoir s’en servir (après le démarrage, les mises à jour du système, la mise à jour de l’antivirus, de l’antispyware, le scan complet de la machine par les antivirus et antispyware sus-mentionnés etc.).
Assez de voir ma machine s’emballer lorsque je demande à enregistrer un fichier.
Assez de passer mon temps à chercher mon chargeur à cause d’une autonomie trop faible.
Donc, comme beaucoup d’utilisateurs déçus, je suis passé à la concurrence pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Certes, j’avais déjà tâté le terrain 🙂
Je ne serai pas très long sur le sujet car de très nombreux sites vanteront bien mieux que moi les mérites du monde Mac. Je ne citerai que deux choses :

  • Oui le design du portable est tout simplement superbe : écran magnifique, coque unibody impeccable, clavier très agréable à utiliser, trackpad multitouch sublime
  • Oui Mac OS X est extrêmement bien pensé (le gestionnaire WiFi, le moteur de recherche Spotlight, le mode Exposé, le Dashboard, l’installation / suppression d’applications, le Dock etc.)

Donc je suis un utilisateur satisfait pour le moment !
Cependant, je dois rétablir la vérité : si je suis passé sur Mac, c’est en grande partie grâce à … Google ! Eh oui, le dernier frein qui m’obligeait à rester sur PC était Outlook, un des meilleurs logiciels de Microsoft selon moi. J’avais regardé les solutions qui existaient pour passer à Mac mais rien n’était vraiment très satisfaisant (même pas de compatibilité avec son équivalent sur PC, à savoir Entourage). Mais depuis que je synchronise mon Outlook pro avec Google (grâce à OggSync Desktop), toutes mes données sont sur le Web donc libérées de tout carcan. Google n’est d’ailleurs pas le seul à remercier car j’utilise également intensément Toodledo pour mes tâches et Evernote pour mes notes.
Enfin, en passant du côté Apple, j’ai été assez surpris de la réaction des gens autour de moi : « Ah ça y est, tu as enfin abandonné Windows ! », « Ah, j’étais certain que tu switcherais ! ».
Alors, je vais peut-être me faire des ennemis mais moi, j’aime bien Windows finalement (malgré tous les désagréments que j’ai cités plus haut). J’ai d’ailleurs testé Windows 7 pendant un bon moment et c’est un excellent système. Je n’ai qu’une hâte : l’installer sur mon Mac grâce à une solution de virtualisation telle que VMWare Fusion. En fait, je ne considère pas avoir fait un bond mais simplement être progressivement passé vers un système qui me correspond mieux à un moment donné. Et je ne crierai pas haut et fort « Vive Mac » car je ne comprends pas qu’on soit militant pour un système d’exploitation. Non mais 😉


Publicités

4 réflexions au sujet de « Un switcher, moi ? Non, un slider plutôt ! »

  1. hello toi !
    Pourquoi ne pas être passé sous Linux / PC ou même Android avec le dernier Acer (boot ta machine en 15 secondes et accède au web, email facilement…double boot avec Windows Seven pour des taches plus complexe si requis)…

    Amuse toi bien !
    Avoues le : tu as un iPhone…d’où le Mac ?!!!

  2. Salut Arnaud,

    Figure-toi que j’ai déjà donné dans Linux. Déjà en 1996, je m’amusais à configurer les premières distrib (ah Slackware !). Depuis j’ai testé pas mal de Live CD (Mandriva, Suse, Ubuntu) et j’affirme haut et fort que je ne crois pas à Linux comme poste de travail : soit on est sur un système trop minimaliste, soit on a une débauche d’outils / gadgets.
    Pour concevoir un système end-user, il est impératif de voir comment les utilisateurs travaillent, ce qu’ils attendent. Et là, Microsoft et Apple sont bien placés.
    En revanche, je demande à voir ce que proposera Google, notamment avec Chrome OS. Autant je suis un fan inconditionnel des services Web qu’ils proposent, autant je suis plutôt mesuré sur les outils « desktop » (par exemple, j’adore le navigateur Chrome mais je trouve que Google Desktop n’est absolument pas à la hauteur de ses concurrents).

    Sinon, pour répondre à ta dernière question, je me suis effectivement dit que si Mac OS X était aussi bien pensé sur les MacBook que sur l’iPhone, alors ça valait le coup de tenter l’expérience 😉

  3. Pour ce qui est de tester 7 sous Mac, Bootcamp est peut-être plus indiqué qu’une VM… non ? Et en plus tu pourras ainsi utiliser facilement tous les outils de notre grande maison… 😉

  4. Ben justement, j’ai fini par installer Win 7 sous VMWare Fusion et c’est tout bonnement génial : j’ai accès en même temps au meilleur des 2 mondes.
    Avec BootCamp, je reviens finalement en mode PC et je perds l’intérêt du Mac.
    Il faut savoir que VMWare Fusion est assez génial : sur mon Win 7 virtualisé, tout fonctionne normalement, que ce soit les effets 3D Aéro, la WebCam, la Magic Mouse, la télécommande etc …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s